• triode design, lustre
  • Appliques Bubbles
  • Suspensions Lune et Satellite, Éric de Dormael
  • Elina Ulvio
  • DR
  • Acorn studio
  • Fanette Mellier. Dans la lune
  • Fanette Mellier. Dans la lune
  • Fanette Mellier
  • Vue de l’exposition "Popcorn"
  • Zarina, Splitting Stars, 2015
  • Oscar Lhermitte et Kudu, Moon, 2016
  • Vico Magistretti, Lampe de table Eclisse, 1966
Liens annexes
Fanette Mellier oscar lhermitte triode design

voyage dans la Lune

De verre, de bois, d’or ou synthétiques, les globes roulent leurs rondeurs naturelles dans les créations de design. Les différents salons du design de Milan ou de Paris exposent les nouvelles lampes boules. Qu’elles soient en laiton, en verre ou en marbre, petites ou très grandes, à une ou deux têtes, suspendues ou simplement posées à même le sol, ces lampes s’installent dans les intérieurs comme des planètes et imposent une ambiance silencieuse et paisible. Leurs lignes épurées et minimalistes confèrent élégance, sobriété et grâce dans les espaces. Notons le travail d'Elina Ulvio designer qui vit et travaille aujourd’hui à Helsinki. Elle signe une série de suspensions réversibles inspirée de la lune, d’où son nom « kuu » qui signifie « lune » en finnois. Chaque lampe est conçue pour fournir une lumière directe et indirecte, en faisant simplement tourner le cercle intérieur de la suspension. Grâce à sa connexion sans fil, la lumière peut tourner sans fin dans son enceinte ovale. La lampe peut tourner tout au long de la journée car la lumière change selon l’heure. Non seulement la lumière change, mais l’apparence du luminaire évolue aussi avec les formes rondes et en croissant, tout comme la lune. La société taïwanaise Acorn studio, propose sa lampe Luna, qui posée dans un espace, calque l'aspect de la Lune, totalement sphérique et reproduisant l'aspect granuleux, tout en pleins et en déliés de la surface lunaire. Ainsi, par leur écho lunaire, les créations imposent un territoire poétique où imaginaire et science se mêlent. La graphiste Fanette Mellier publie Dans la lune, une avancée sensible dans la lunaison en huit tons directs, qui correspondent à l’évolution du cycle lunaire : croissante, la lune diffuse une subtile palette de blancs colorés ; décroissante, sa face cachée se révèle par un jeu de surimpression. Cette édition sera aussi l’occasion d’une mise en espace lors d’une exposition valorisant à grande échelle et sur une succession de panneaux ce cycle lunaire. En 2017, initiée dans le cadre de la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne, l’exposition « Popcorn » explorait les liens entre les mondes qui n’ont cessé de s’inspirer l’un et l’autre. La Lune, longtemps objet d’un désir impossible à atteindre traverse, depuis 1969 (où pour la première fois des hommes s’y sont posés) les imaginaires créatifs des artistes et c'est ce qui constituera le sujet d'une partie de cette exposition. Selon les échelles la sphère évoque ainsi toute l'astronomie. La planète Lune bien sûr, comme on l’a vu, mais en prenant du recul, et lorsque cette sphère se multiplie et prend des échelles plus réduites toutes formes de constellations.

Brèves suivantes
Anni Albers
Brèves précédentes
la fin du livre ? archipel attractif joyeuse intimité
Liens annexes
Métafaux design Point Suprême architectes Antoni Burakowski - Alison Roberts